Les visiteurs qui sont aujourd’hui en quête d’authenticité et qui découvrent Cotonou pour la première fois, ont souvent des difficultés à dénicher des activités qui leur parlent.

La ville qui est en effet le cœur économique du Bénin a fini par devenir l’une des zones les plus modernes du Pays. Cet aspect évolué de Cotonou, lui confère parfois un caractère refait et inauthentique, contrairement à ses homologues Ouidah et Porto-Novo, qui elles détiennent des points d’intérêts historiquement plus riches.

Ainsi, Cotonou vous donnera parfois l’impression que vous ne pourrez pas y dénicher des expériences authentiques. Pourtant, pour y avoir vécu pendant plusieurs années,  je peux vous garantir que la ville regorge indénombrables trésors. Des trésors permettant au voyageur d’aller à la découverte du patrimoine et de l’héritage de la ville.

Perpétuellement caressée par la fraîche brise de l’Océan Atlantique, vous remarquerez que Cotonou a très largement été gâtée par la nature. Entre ses peuples chaleureux, accueillants et pleins d’amour, ses divers et magnifiques paysages , sa cuisine locale unique ou encore sa flore préservée par endroits, la ville offre un concentrer d’atouts exceptionnels pour le plus grand bonheur des touristes, voyageurs, documentaristes et photographes. Une visite intelligente de l’authentique Cotonou sera  pour vous l’occasion de découvrir toutes ces activités qui ont la réputation de faire le bonheur des voyagistes en quête d’expériences réelles.

Voici donc 7 activités donc qui vous aideront à découvrir l’authentique Cotonou ainsi que la diversité et la richesse de son patrimoine culturel.

1. Une promenade immersive au village Lacustre de Ganvié

C’est à 15 km de Cotonou, dans la ville d’Abomey-Calavi que vous allez devoir vous rendre pour accéder à l’embarcadère qui mène au village lacustre. A peine poserez vous le regard sur la longue passerelle en bois qui mène aux barques, que vous vous rendrez compte que là arrive la fin d’un terroir et le commencement d’un autre.

Un regroupement de maisons sur pilotis dans une étendue d’eaux douteuses, des échoppes d’essence tenues par des enfants, un lac magnifique, des écoles qui tombent en lambeaux, un coucher de soleil époustouflant, un tapis flottants de jacinthes, une fontaine publique où femmes et enfants alignent leurs barques pour recueillir de l’eau potable : Bienvenue à Ganvié. Un village enchevauché entre beauté impressionnante et précarité sociale.

Ganvié c’est l’histoire incroyable de toute une communauté qui pour résister à la domination colonialiste choisit de bouleverser profondément son mode de vie. Ganvié c’est également un contraste déconcertant entre la beauté offerte par mère nature et la précarité alarmante d’un peuple heureux d’habiter l’une des destinations incontournables du tourisme béninois.

Que ce soit pour une observation respectueuse du village et ses habitants ; ou encore pour en apprendre un peu plus sur les techniques de pêches des Tofinous (habitants de Ganvié), visiter Ganvié sera pour vous l’opportunité de découvrir plusieurs dimensions du fonctionnement de ce groupe ethnique. Une très belle manière de découvrir un Cotonou authentique au-delà du confort de sa cité urbaine.

route de pêche

2.     Explorer la route de pêche pour un dépaysement côtier

Le Bénin est un pays tout en longueur et à son extrémité sud se trouve la ville de Cotonou. Bordée sur toute sa largeur par l’océan Atlantique, elle est traversée par une longue route de terre dorée surnommée la route de pêche. On la parcourt à pied, à moto, en quad ou encore en voiture, mais toujours les orteils dans le sable, la tête dans les cocotiers et le regard rivé vers les grosses vagues de l’Atlantique.

Cette route s’anime à la cadence des pêcheurs qui y vivent. Tout au long du trajet, on les aperçoit de part et d’autre remonter d’énormes filets de pêche depuis le rivage. On traverse des villages où les femmes s’affairent à cuire au feu de bois, le poisson fraîchement pêché en mer. La route de pêche c’est aussi les nombreux restaurants spécialisés en fruits de mer qui sont pour la plupart fréquentés par la jeunesse dorée béninoise.

Bien que le charme de cette route en ait pris un coup avec le long bitume qui la parcourt depuis peu, la plus belle partie se trouve après Ouidah. En fait plus on s’éloigne du centre-ville, plus cette route révélera son charme.

Masque exposés à la fondation zinsou

3. Observer l’art contemporain Africain à la fondation ZINSOU

Premier musée béninois dédiée à l’art contemporain, la fondation ZINSOU est celui qui fait le plus parlé de lui à Cotonou. Il regroupe une vingtaine d’expositions, plusieurs livres publiés et contribue au développement de la scène artistique béninoise grâce à sa politique de formation des jeunes Béninoise.

À la pointe des tendances de l’Art Africain, la fondation ZINSOU est un agréable espace qui a souvent vu défiler des œuvres emblématiques dont celles de Malick Sidibé, Romuald Razoumè, et Basquiat. Ses expositions culturelles sont en constante évolution de sorte que deux visites du centre seront rarement identiques. Ce sera pour vous le moment d’approfondir vos connaissances en histoire africaine grâce aux mémoires culturelles représentées au travers des diverses expositions. Découvrir l’authentique Cotonou c’est aussi découvrir les œuvres de ses artistes.

Peu importe le moment de la journée où vous choisirez de vous y rendre, vous n’aurez pas à être confronté à l’affluence ou aux files d’attentes interminables auxquelles on a souvent droit dans les grands musés. Ah, sans oublié que le bar-restaurant branché de la fondation sert de délicieux sorbets à base de fruits locaux dans un cadre afro-branché.

plat de cuisine béninoise

4. Goûter l’authentique cuisine locale béninoise

La ville de Cotonou a la réputation d’abriter les plus charmants restaurants du pays. Pour découvrir une autre des splendeurs de la capitale, pourquoi ne pas vous penchez sur sa délicieuse cuisine locale. Vous retrouverez des restaurants proposant leurs plus belles recettes dans un cadre très agréable.

Une véritable immersion culturelle ne peut se faire sans une introduction à la cuisine locale. C’est d’ailleurs en papillonnant de maquis en restaurants que vous aurez la chance de rencontrer les locaux qui viennent s’y offrir des moments de dégustations quasi-solennel. Une très belle façon d’élargir vos connaissances en matière de saveurs exotiques. 

La multiplicité des restaurants branchés de la capitale, offre aux voyageurs l’exceptionnelle chance de naviguer entre les différentes saveurs des terroirs.

Que vous ayez un faible pour les petits déjeuners explosifs de l’Atakora, la cuisine grasse et élaborée de l’Ouémé ou encore la légèreté des galettes de riz au maïs du Mono, vous vous apercevrez très vite que les fils conducteurs de la cuisine béninoise sont amour et convivialité.

À Cotonou, vous trouverez différents restaurants spécialisés dans la cuisine de chaque terroir. Je vous invite d’ailleurs à lire cet article du TOP 10 des restaurants de cuisines authentiques béninoises à Cotonou.

5.Explorer le Centre culturel artisanal

À l’ère où l’innovation et le développement des technologies a engendré une forme de schéma commun dans l’offre proposée par les différentes destinations, il devient de plus en plus difficile de  vivre des expériences uniques et différentes à chaque voyage.

Heureusement pour nous voyageurs que les traditions donnent une forme particulière ainsi qu’une certaine diversité culturelle à chacune des activités proposées. Et quand vous êtes à Cotonou, l’un des meilleurs moyens pour se rendre compte de cette richesse culturelle c’est de s’intéresser à l’artisanat local et traditionnel de la ville.

Sculpture sur bois, dessin sur pagne tissé, déco en bois d’ébène, ateliers de forge, création de bijoux; le hall des arts vous offrira la possibilité de découvrir des œuvres artisanales traditionnelles infiniment variés.

Ainsi, dans le centre, vous aurez la chance de rencontrer divers artistes et artisans prêt à vous expliquer le fonctionnement de ces différentes techniques ancestrales secrètes qui leur ont parfois été transmises depuis plusieurs générations.

De plus, de façon réciproque, le tourisme et plus particulière chaque visiteur contribue au soutien de ces activités traditionnelles qui offrent la possibilité de transporter d’un endroit à un autre de la planète, des savoirs locaux.

allée du jardin botanique de Calavi

6. Découvrir la faune et la Flore au jardin Botanique d’Abomey-Calavi

Au Bénin, la particularité des espèces animales et végétales qui varient d’une région à une autre, nous témoigne du caractère unique de chaque région.

La situation géographique de Cotonou lui confère un climat très doux, une végétation qui rappelle la saison estivale ainsi que la présence d’espèces animales qui lui sont propres. Une nouvelle manière de découvrir l’authentique Cotonou c’est de s’intéresser à sa faune et sa flore qui témoignent de son caractère unique.

Tout près de Cotonou, le jardin botanique d’Abomey-Calavi propose une balade paisible à travers la surprenante flore béninoise! Un parc qui s’étend sur plusieurs kilomètres et offre une grande diversité de plantes, d’arbres et d’animaux remarquables. Intimement liées, géographie, faune et Flore font un ménage surprenant qu’il vous sera donné de découvrir en ces lieux. 

La vaste étendue verdoyante ainsi que les grandes allées d’arbres tropicaux invitent à de belles flâneries en plein cœur d’un jardin parfaitement bien configuré pour préserver efficacement les milliers d’espèces végétales et animales qui s’y trouvent. En visitant le jardin, laissez-vous guider par les senteurs et les couleurs des tropiques à travers différentes collections d’animaux magnifiques et de plantes sauvages et impressionnantes qui accompagneront votre parcours.

Le jardin Botanique d’Abomey Calavi est situé dans l’enceinte du campus universitaire et est libre d’accès aux étrangers et touristes. Un guide est disponible sur place pour vous faire découvrir les différentes espèces animalières et végétales protégés du parc.

Et Comme à chaque activité, n’oubliez pas de respecter les écriteaux en vous comportant de manière responsable afin de respecter la faune et la flore cotonoise.

allée aux tissus du marché de Dantokpa

7. Flâner dans l’immense marché de Dantokpa


La région de Cotonou est très connue pour ses magnifiques paysages estivaux. Cependant, un voyage dans la région et une d’écourter de l’authentique Cotonou ne peut se faire sans parcourir les marchés colorés et pleins de vie de la ville.

Le marché de Dantokpa est l’un des principaux lieux de rendez-vous de la population locale. Tous les jours, le marché prend vie, au plus grand plaisir des quelques voyageurs s’étant aventuré dans la charmante région côtière de Cotonou.

En effet, les jours de marché, le village s’anime et surtout se colore. Les habitants des villages voisins viennent tous dans ce marché local pour acheter ou vendre quelques produits de la terre. Les femmes des différentes ethnies de la région portent encore la tenue traditionnelle permettant de les différencier. Le résultat est magnifiquement coloré !

Faites confiance à votre odorat et laissez-vous porter jusqu’aux étales des épices où vous aurez un aperçu du commerce local – grands chefs cuisiniers, cuisiniers à domicile et expats rusés font leurs emplettes parmi les piles colorées d’épices, d’herbes, de riz et de fruits.

De l’autre côté du marché, les touristes en quête d’un souvenir spécial et tous les voyageurs à la recherche de jolies babioles seront d’autant plus heureux de parcourir les stands d’étoffes, de wax et de bijoux.

1 Comment

  1. Nice job , keep it up. I live in Cotonou and i really appreciate your effort to show this city to the globe

Write A Comment