La petite anecdote sur mon retour au naturel

Hello les filles, j’espère que vous allez bien! Bon je pense que ce sera un peu long aujourd’hui. Alors PARDON MY TEXT !

Je vais un peu vous raconter l’histoire de mon retour au Naturel, du pourquoi j’ai fait ce choix et de comment je l’assume.


Il est vrai que l’Afro est redevenu un vrai phénomène de mode depuis maintenant 5 ans, et choisir d’adopter cette coupe parce qu’elle est à la mode serait le faire pour les mauvaises raisons.

La mode ça s’en va et ça revient et si vos motivations ne sont pas réelles, vous abandonnerez au moindre obstacle. Pour ma part je n’avais aucune envie de m’y lancer au départ, surtout parce que j’avais de longs cheveux et que je n’avais pas du tout envie de les couper.  Alors pourquoi et comment suis-je retourner au naturel?

Il y a 4 ans, mes cheveux se  sont complètement fragilisés et abîmés, parce qu’il faut le dire, je les défrisais très souvent, alternant tissage, twist et défrisage et ne leur donnant pas beaucoup de repos, ils ressemblaient presque aux cheveux de ma mamie ! Rien de bien étonnant quand j’y repense puisque le défrisage consiste à casser avec un produit alcalin les liaisons chimiques qui maintiennent la frisure du cheveu pour le lisser. En attaquant la structure même des protéines de la kératine, le défrisage affaiblit le cheveu. Le cuir chevelu comme le cheveu ne fixent plus correctement l’eau et ils se déshydratent.  Le défrisage fragilise également le cuir chevelu, les follicules sont affaiblis, les cheveux poussent moins bien et on a l’impression que la pousse stagne.

Suite à tous ces défrisages, je ne supportais donc vraiment plus mes cheveux devenus secs et fragiles. Alors qu’est-ce que j’ai fait ?  J’ai décider de retourner au naturel . Pour ce j’ai tout d’abord opté pour une coupe courte, afin de m’habituer aux cheveux courts pendant un moment. Puis environ trois mois plus tard j’ai opté pour le Big shop, la coupe à la garçonne en coupant tous mes cheveux histoire de recommencer à zéro. Mais vous n’êtes pas obligé de passer par la coupe garçonne  comme moi, en plus si vous aviez du mal à vous séparer de vos cheveux le mieux c’est de passer par la transition en laissant vos cheveux et en coupant les parties défrisées au fur à mesure que vos racines poussent.

Bien évidemment mon retour au naturel ne s’est pas fait sans que je ne rencontre quelques difficultés. Il s’agissait d’abord de mon copain qui me faisait des remarques comme quoi je n’aime pas quand tu as les cheveux courts, je te trouve moins belle avec les cheveux à l’air comme cela, je te préfère avec les tissages, etc… etc… 

Il y avait également ces fois où j’avais envie de me défriser à nouveau les cheveux parce qu’ils étaient parfois pénibles à peigner ou à démêler, mais également quand je voyais sur Instagram  ces modèles noires hyper belle avec de longues extensions, et des coiffures aussi belles les unes que les autres, je n’avais qu’une envie, avoir la même coupe et donc redéfriser mes cheveux.

 L’attente fut assez longue, mais heureusement que je n’ai point succombé à la tentation. Ce qui m’a surtout aidé, c’est le fait d’avoir découvert non seulement des recettes à base d’ingrédients naturels pour l’entretien et le démêlage de mes cheveux crépu, mais aussi de belles coiffures originales et réalisables avec mes cheveux naurel que ce soit pour un brunch, un entretient ou un dîner. Les fois où j’ai envie de laisser mes cheveux se reposer, je fais des nattes et j’opte pour la perruque. Et aujourd’hui avec les perruques lacefrontal, closure, etc … plus besoins de se défriser pour avoir des extensions qui ont l’air de nos vrais cheveux. C’est vraiment une bonne alternative pour moi et cela permet à mes cheveux de se reposer, la journée je pose ma perruque et le soir je l’enlève, ce qui permet à mes cheveux de se reposer et respirer

Pour finir, je me retrouve aujourd’hui avec une coupe que j’adore et que mon entourage adore. C’est la coupe qui me suit everywhere everytime everyday.

Et surtout, je suis heureuse de ne plus fragiliser et étouffer mes cheveux avec ces défrisants hyper chimiques qui assèchent le cuire chevelure. Avoir  des cheveux en bonne santé et  qui ne s’abîmeront pas avec l’âge constitue pour moi une réelle satisfaction.

J’espère que vous aviez pris plaisir à lire ma petite expérience. Et courage à vous pour l’entretien de vos cheveux que vous soyez Nappy ou pas. Portez-vous bien.

Xoxo !

retour au naturel

retour au naturel

Write A Comment